Open Nav

Obtenez une indemnisation en cas de refus d'embarquement.

Si vous vous êtes vu refuser l'embarquement sur un vol à destination ou en provenance de l'UE, le règlement EU 261/2004 prévoit un droit à une indemnisation allant de 250 à 600€, plus une indemnisation complémentaire basée sur les dommages réels subis.

Vérifier mon éligibilité

Refus d'embarquement:Champ d'application EU 261

Si l'embarquement vous a été refusé, vous avez droit à une indemnisation même si vous avez été réacheminé ou remboursé.

Au départ de l'UE

Votre vol surbooké est couvert chaque fois que votre point de départ est un aéroport européen, quel que soit le transporteur aérien effectif. Par exemple, un vol de Milan (Italie) à New York (USA) opéré par Delta Airlines est couvert.

A l'arrivée dans l'UE

Votre vol surbooké est couvert si votre point d'arrivée est un aéroport européen, tant que le transporteur aérien effectif est européen, peu importe d'où vous venez. Par exemple, un vol de Rio à Paris avec Air France est couvert.

Remarque importante :Si votre voyage a commencé et que l'on vous refuse l'embarquement sur un vol de correspondance, vous avez droit à un vol retour au premier point de départ, dans les plus brefs délais (exemple : vous étiez censé vous rendre en Italie depuis Lyon et votre vol de correspondance est surbooké : vous pouvez obtenir de retourner à Lyon si vous ne voulez plus aller en Italie).

Refus d'embarquement:Indemnisation EU 261

Vous avez droit à une indemnisation même si vous avez été réacheminé ou remboursé.

Obtenez jusqu'à 600

+ indemnisation complémentaire

Réclamer maintenant
DistanceIndemnisation par passager
Moins de 1500 km250 €
Entre 1500 km et 3500 km*400 €
Plus de 3500 km**600 €
Indemnisation complémentaire
€€€Basé sur des préjudices démontrés
  • * Tous les vols intracommunautaires de plus de 1500 km et tous les autres vols entre 1500 km et 3500 km.
  • ** Tous les vols intérieurs hors UE de plus de 1500 km.

Indemnisation complémentaire

Vous pouvez toujours réclamer plus que l'indemnité forfaitaire UE 261 si vous pouvez démontrer d'autres préjudices.

Contrairement à tous les autres, nous réclamerons systématiquement le remboursement de vos préjudices complémentaires. C'est plus d'argent pour vous.

Poste de préjudiceMontant
Indemnisation EU 261600 €
Location de voiture60 €
Réservation d'hébergement perdue150 €
Coûts de transport40 €
Indemnisation d'Air France850 €*

* Basé sur une hypothèse d'indemnisation EU 261 de 600€.

Refus d'embarquement:Assistance EU 261

Dès lors que vous faîtes l'objet d'un refus d'embarquement pour cause de surréservation, vous aurez toujours le droit de choisir entre un remboursement de billet et un réacheminement.

Remboursement des billets

La loi prévoit que les compagnies aériennes doivent rembourser votre billet au plus tard 7 jours après votre refus d'embarquement, par virement bancaire. Vous avez droit à un remboursement de vos vols aller et retour si le vol aller est surbooké et à un remboursement de votre vol retour si vous avez déjà effectué votre vol aller.

Réacheminement

Vous avez droit à un vol de réacheminement, dans des conditions de transport comparables, vers votre destination finale soit (i) au plus tôt ou (ii) à une date ultérieure de votre choix, sous réserve de la disponibilité des places.

En attendant votre vol de réacheminement, vous avez le droit :

  • Assistance passager : Manger, boire et téléphoner en attendant le vol de réacheminement aux frais de la compagnie aérienne.
  • Hébergement et transport :Demandez à la compagnie aérienne de payer l'hébergement (si vous êtes réacheminé le lendemain) et le transport depuis et jusqu'à votre lieu d'hébergement.

Remarque importante :Si votre voyage a commencé et que l'on vous refuse l'embarquement sur un vol de correspondance, vous avez droit à un vol retour au premier point de départ, dans les plus brefs délais (exemple : vous étiez censé vous rendre en Italie depuis Lyon et votre vol de correspondance est surbooké : vous pouvez obtenir de retourner à Lyon si vous ne voulez plus aller en Italie).

Refus d'embarquement:Cas de refus d'embarquement

Vous n'êtes pas éligible à une indemnisation EU261 en cas de vol surbooké si le transporteur peut justifier qu'il était en droit de vous refuser l'embarquement.

RaisonIndemnisation due
Problème de santé du passagerYes
Passager menaçant la sécurité du volNo
Documents de voyage inadéquatsNoIl peut s'agir d'un problème de visa, de durée de validité des documents d'identité

Pourquoi ca marche ?

Des juristes experts

Croyez-nous, les transporteurs useront de tous les arguments possibles afin d'éviter d'avoir à vous indemniser. Notre équipe de juristes experts connaît très bien les règlementations qui protègent les voyageurs et se battra bec et ongles pour faire respecter vos droits.

  • Offrez vous les meilleurs juristes aujourd'hui.

Envoyée en 72h. Payée en 67 jours.*

Votre réclamation sera envoyée dans les 72h. C'est garanti.

En moyenne, vous recevrez votre indemnisation sous 67 jours en cas de d'accord transactionnel. Suivez l'évolution de votre réclamation via votre tableau de bord et recevez des notifications tout au long du process.

* Basé sur des données réelles.

  • Une question? Nous sommes joignables par chat, téléphone ou email.

Pas de succès, pas de frais.

Vous vous demandez combien vous pouvez obtenir ? Vérifiez maintenant gratuitement à quelle indemnisation vous avez droit.

Recevez votre indemnisation sur votre compte bancaire, moins nos frais de succès (25% en cas d'accord transactionnel). Consultez notre politique tarifaire pour plus de détails.

  • Si vous n'êtes pas payé, nous ne sommes pas payés. C'est aussi simple que ça.

Prêt à recevoir une recevoir votre indemnisation ?

Si vous avez subi un problème lors d'un voyage au cours des cinq dernières années, il se peut qu'on vous doive de l'argent. Donnez-nous les détails de votre voyage et vous découvrirez instantanément combien vous pouvez obtenir.