Open Nav

Ai-je le droit au remboursement d'une assurance "complémentaire" qu'un représentant du loueur de voiture m'a forcé à souscrire?


OUI.

Certains loueurs de voiture pourraient tenter de vous imposer, lors de la remise des clefs, le paiement d’une assurance complémentaire (rachat de franchise). Ces faits sont notamment rapportés par le centre européen des consommateurs. C'est une pratique commerciales trompeuse ou même agressive.

En effet, vous n’auriez probablement jamais souscrit une telle assurance si vous aviez été parfaitement informé des modalités de souscription, de l’étendue de la couverture et du prix ou si on vous avez simplement laissé le choix!

Ces actes de pression sont illégaux et condamnables.

Si un loueur fait pression pour que vous souscriviez une assurance complémentaire, ces actes sont illégaux et vous pouvez obtenir le remboursement de l'assurance souscrite.

A titre d'illustration, un loueur a déjà été condamné pour de pratiques similaires en Italie : Par une décision en date du 30 Novembre 2016, l'Autorité de la concurrence italienne a considéré que le fait de coupler la souscription d’une assurance complémentaire à l’abandon du paiement du dépôt de garantie - dont le montant est très élevé et bloque parfois les cartes bleues des clients - influence indûment les clients à souscrire à l’assurance.

Cette décision rappelle l'évidence, à savoir que la couverture complémentaire est donc bien une option facultative qui sert à racheter la franchise correspondant au dépôt de garantie de la couverture responsabilité civile basique.

L'autorité italienne a sanctionné le loueur Goldcar et aurait mis en évidence que le loueur cherchait à compenser par de telles pratiques les prix réduits du service “low cost” que ce dernier propose en réalisant des marges grâce à la vente de services supplémentaires.

Weclaim a déjà obtenu la condamnation de loueurs de voiture pour des pratiques frauduleuses similaires! Faites partie de nos clients indemnisés !

Prêt à recevoir une recevoir votre indemnisation ?

Si vous avez subi un problème lors d'un voyage au cours des cinq dernières années, il se peut qu'on vous doive de l'argent. Donnez-nous les détails de votre voyage et vous découvrirez instantanément combien vous pouvez obtenir.