Open Nav

Les droits des voyageurs peuvent prêter à confusion.Nous avons les réponses.

Vos droits en vertu de la législation américaine en cas d'un refus d'embarquement.

Les juristes experts en droit aérien de Weclaim ont préparé pour vous des réponses pratiques aux questions les plus courantes concernant vos droits en vertu du règlement fédéral américain 14 CFR Part 254 si vous avez été victime d'un refus d'embarquement. Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, contactez-nous ouvérifier le montant auquel vous avez droit gratuitement dès maintenant.

Que faire si votrerefus d'embarquement en vertu du Règlement EU 261.

Si le transporteur m'offre un bon d'achat au lieu d'un virement bancaire, suis-je obligé d'accepter ?

Non. Vous êtes libre de choisir d'être indemnisé en cash.

Si le transporteur refuse de vous payer, soumettez votre réclamation chez nous dès aujourd'hui.

Dans quels cas la législation s'applique-t-elle ?

Les règles fédérales américaines en matière de surbooking s'appliquent à tous les vols au départ des États-Unis sur lesquels le passager s'est vu refuser l'embarquement contre son gré.

Quel est le montant auquel j'ai droit en vertu de la loi américaine ?

L'indemnisation n'est due que si vous arrivez à votre destination finale avec plus d'une heure de retard en utilisant le transport de remplacement fourni par la compagnie aérienne.

- Si vous arrivez entre une et deux heures après l'heure d'arrivée initiale, la compagnie aérienne doit vous payer un montant égal à 200% du tarif de votre aller simple, dans la limite de 675$ maximum. - Si vous arrivez entre deux et quatre heures après l'heure d'arrivée initiale, la compagnie aérienne doit vous payer un montant égal à (i) 400% du tarif de votre aller simple, dans la limite de 1350$ maximum sur un vol intérieur et (ii) 200% du tarif de votre aller simple, dans la limite de 675$ maximum sur un vol international. - Si vous arrivez avec plus de quatre heures après l'heure d'arrivée initiale, la compagnie aérienne doit vous payer un montant égal à 400% du tarif de votre aller simple, dans la limite de 1350$.

Prêt à recevoir votre indemnisation ?

Si vous avez subi un problème lors d'un voyage au cours des cinq dernières années, il se peut qu'on vous doive de l'argent. Donnez-nous les détails de votre voyage et vous découvrirez instantanément combien vous pouvez obtenir.