VOL ANNULE

Une vingtaine de sites de vente en ligne dénoncés par la DGCCRF pour pratiques trompeuses en matière d’affichage des prix.

Une vingtaine de sites de vente en ligne dénoncés par la DGCCRF pour pratiques trompeuses en matière d’affichage des prix.

La pratique en cause ? Un affichage de prix réduits trompeur, qui s’est traduit par une augmentation des prix automatique au moment du paiement.

En effet, une enquête menée en 2016 par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a révélé “une pratique fréquente de mise en avant de prix réduits qui sont, en réalité, inaccessibles à la plupart des consommateurs”.

En réalité, ces prix avantageux n’étaient réservés qu’“aux seuls utilisateurs de certaines cartes de paiement, très peu répandues et inadaptées à ce type d’achat”, comme l’indique le communiqué de la secrétaire d’Etat Martine Pinville.

“Parfois inférieurs de plus de 50% au prix réel supporté par la quasi-totalité des clients, ces prix annoncés trompent le consommateur et faussent les résultats des comparateurs et donc la concurrence”.

Dans certains cas, la pratique consistait à augmenter le prix “au moment même du paiement, pendant que le numéro de carte de paiement est renseigné par le consommateur et sans que celui-ci n’en soit alerté”.

D’autres infractions ont été recensées dans le cadre de cette enquête :

  • Annonce de prix n’incluant pas tous les frais ;
  • Informations trompeuses sur les droits auxquels les consommateurs peuvent prétendre en matière de remboursement des taxes d’aéroport.

Que risquent les compagnies et agences adoptant ces pratiques trompeuses ?

Les pratiques trompeuses constituent des délits punis d’une peine maximale de prison de 2 ans et d’une amende pouvant aller jusqu’à 1,5 million d’euros selon le Code de la consommation et confirmé par la DGCCRF.

Questions/Réponses

Toutes les questions/réponses...

Actualités

Toutes les actualités...

VOL ANNULE

Obtenez jusqu'à 5000 euros d'indemnisation

Votre vol a été annulé? Le droit européen prévoit une indemnisation : obtenez jusqu’à 5000 euros d'indemnisation