Litige Volkswagen

Quels sont les risques liés à la reprogrammation du logiciel ?

Quels sont les risques liés à la reprogrammation du logiciel ?

Depuis plusieurs mois, les experts pointent les risques d’augmentation de la consommation, de baisse de la puissance et de diminution de la durée de vie du filtre à particules. Weclaim s’est procuré un rapport d’experts qui démontre que les modifications correctives envisagées risquent d’entrainer des changements de fonctionnement du moteur.

En effet, pour parvenir à faire chuter les émissions de NOx, les ingénieurs devront reprogrammer les paramètres du moteur et notamment la vitesse et la quantité d’injection de carburant afin de diminuer la température de combustion qui est responsable des émissions de NOx. Or, tout ne serait pas conciliable, et diminuer les émissions de NOx se ferait au détriment de certaines caractéristiques :

• la consommation de carburant ; et

• la puissance du moteur.

Les experts anticipent aussi une augmentation de la quantité de particules produites par le moteur. Or, ces particules en provenance du cylindre seront récupérées par le filtre à particules, dont la durée de vie pourrait diminuer, obligeant les propriétaires à le remplacer plus tôt que prévu.

Ces risques ne sont pas illusoires, puisque le KBA a déjà gelé le rappel des Passats précisément pour cette raison.

Questions/Réponses

Toutes les questions/réponses...

Actualités

Toutes les actualités...

Litige Volkswagen

Rejoignez notre action de masse leader en Europe !

Votre véhicule est touché pour le logiciel espion et il faut le faire réparer ? Faites valoir vos droits et obtenez une indemnisation