Class Action Volkswagen

L’Autorité de la Concurrence Australienne engage des poursuites contre Volkswagen

L’Autorité de la Concurrence Australienne engage des poursuites contre Volkswagen

L’Autorité de la Concurrence Australienne (« ACCC ») a annoncé le 1er septembre avoir engagé des poursuites contre Volkswagen AG (« VWAG ») et ses filiales australiennes Volkswagen Group Australia Pty Ltd (« VGA »).

Elle accuse le constructeur allemand d’avoir eu des comportements trompeurs, d’avoir fait des déclarations fausses ou trompeuses et d’être responsable d’une tromperie vis-à-vis du public s’agissant des émissions de ses véhicules diesel.

Les foncements de l’action de l’ACCC sont les suivantes : - VW AG a réalisé des pratiques trompeuses en installant sans le déclarer un logiciel qui contrôlait le niveau d’émission de NOx en situation de laboratoire et arrêté de fonctionné en situation de conduite noramale, conduisant à des nivuea d’émissions de NOx significativement plus élvés et ne respectant pas la reglementation.
- VWAG et VGA ont trompé les consommateurs en délcarant que les véhicules respectaient les régulations austrlaienne et européennes alors que ce n’est pas le cas. - VGA a présenté ses véhicules comme étant propres et respecteurx de l’environnement alors que ce n’était pas le cas en situation de conduite normale.

Pourquoi est-ce important ? Les réglementations australiennes sur les émissions sont presque identiques aux lois de l'Union européenne. Si un tribunal australien venait à considérer que le système de trucage des émissions mis en pace par Volkswagen est un dispositif trompeur illégal alors l'Australie créerait un précédent sur lequel des millions d’Européens pourraient s’appuyer.

En plus de cette procédure de l’Autorité de la Concurrence Australienne, Volkswagen fait déjà face à une class action initiée à Sydney.

Retrouvez le communiqué de presse ici

Questions/Réponses

Toutes les questions/réponses...

Actualités

Toutes les actualités...

Class Action Volkswagen

Rejoignez notre class-action leader en Europe !

Votre véhicule est touché pour le logiciel espion et il faut le faire réparer ? Faites valoir vos droits et obtenez une indemnisation